Il etait une fois..deux fois.. et ainsi de suite.. Robin des BLOGS..

http://docteurho.zeblog.com/

Calendrier

« Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930 

Robin Des Blogs

Robin Des Blogs Walou, rien de spécial.. des bribes c tout.. des bribes...

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

Docteurho L'3abbasiya !!

Par Robin Des Blogs :: 20/02/2007 à 13:10 :: Docteurho


Safi, il n'y a plus de doute maintenant, docteurho.com vient d'être lancé ce matin. Je n'ai pas encore terminé le travail sur le coté graphique, mais je me lance quand même, rs le bol de vivre entre deux rives. Voilà; c'est tout ce que j'avais à dire, merci de votre patiente et surtout soyez nombreux à me rendre visite.

Docteurho Point Comme ...les autres!!!

Marre de tout!

Par Robin Des Blogs :: 08/02/2007 à 22:16 :: Docteurho
Marre de travailler avec des gens qui te prennent pour une abeille travailleuse et te pompent meme le caca !!
Marre de faire partie d'un système qui broie tout devant lui, même les pièces qui le composent!
Marre de justifier le droit d'avoir des droits!
Marre de devoir tt supporter juste pour que les autres ne souffrent pas!
Marre de ne garder le silence, d'etre le gentil de la fete!
Marre de jouer au second plan!
Marre de mendier une vie decente!
Marre de se sentir désolé pour quelque chose qui n'est pas désolante!
Marre de subir!
Marre de fuire!
Marre de MBC2 et toutes les chaines soutitrées!
Marre d'arriadia!
Marre des vieux partis poly-tics !
Marre de cet oxigène qui sent la repression!
Marre de la marre !!
Wa le3fou, j'en ai marre de me battre.. comprenez-moi mince !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Docteurho.. Misundrestood !

Nostalgie de zeuss !!

Par Robin Des Blogs :: 28/01/2007 à 0:09 :: Docteurho

Il est minuit passée, je suis seul devant cet ordinateur et je suis proie à une mélancolie foudroyante, à une sorte de sentiment que je n'ai pas expérimenté avant..La nostalgie! Je ne sais pas si ce mot avait vraiment eu son sens propore à mes yeux, je ne sais pas pour ne jamais avoir prêté attention à mes souvenirs avec tant d'intensité, ni de profondeur. Je veux dire, qu'il m'est arrivé d'être nostalgique, mais jamais je n'ai ressenti le besoin de revivre le passé...

Là, Cheb khaled, chante N'ti sbabi we sbab blaya.. et je ne peux pas m'empêcher de fondre en larmes..vous l'avez votre preuve, docteurho n'est pas si dur du battant qu'il ne le semble, c'est même un pleurnichard qui chiale en écoutant de la musique.. le scoop!

La chançon que j'écoute en, boucle, voilà 30 minutes maintenant, me rappelle mon Frère, Zakaria ou zeuss pour les intimes. Elle me rapelle combien j'aime ce mec, le meilleur ami dont j'ai toujours rejetté l'amitié, le petit frère qui a toujours été grand, le rageur au coeur si tendre, le fou, le sage, le défenseur qui s'amusait à marquer plus de buts qu'un avant-centre, l'artiste qui a repeint les murs de notre chambre en fresques, le s'beuh ( lui seul comprendra le sens de ce mot) qui m'a appris à être un homme, oui lui, mon petit frère adoré à qui je n'ai jamais rendu l'hommage qu'il faut.. Ziko si tu me lis, sache que jamais je ne me pardonnerai de ne pas avoir assez vécu ce que j'avais à vivre avec toi...

 

Docteurho... The Last Of the Mohicans!!

Docteurho.com version 0.1

Par Robin Des Blogs :: 16/01/2007 à 13:59 :: Docteurho


    Sans trop palabrer, j'ecris aujourd'hui pour vous annoncer, le lancement de la version 0.1 de Docteurho.com, une version d'essai que je vous livre pour tester le fonctionnement du site. Merci de vous connecter, dès à présent au site, de vous enregistrer (l'effort sera recompensé) et de toucher à tout ce qui vous passe sous la souris.
Je vous serai grès de me laisser des commentaires objectifs, de telle sorte à ce que je puisse pallier aux lacunes, si lacunes il y a. Yallah, à vos claviers...

Docteurho point com

Docteurho Dot Com

Par Robin Des Blogs :: 09/01/2007 à 13:57 :: Docteurho
Terminé le loyer, je deviens propriétaire! Docteurho se sédentarise et devient docteurho.com, avec le concours d'ADK-MEDIA et de Driss ! Merci mon Ami!
Voilà, je ne pouvais pas patienter jusqu'au lancement du site, il y a bien encore du temps à attendre, et comme c'est un scoop qui va certainement défrayer le hit parade du mois, je voulais que vous, mes chers lecteurs, soyez les premiers à savoir et à me proposer des idées.
Hum, vous excuserez mon langage un peu fade, j'avais pas préparé de speech pour l'occasion, mais ça viendra sûrement, rassurez-vous!
Voilà, je n'ai plus rien à dire, sauf peut-être.. Merci à tout ceux qui me lisent et qui m'ont donné envie de commencer cette aventure, merci à Driss, Larbi et les grands manitous de la place pour leurs encouragements et basta le blabla.. dna quelques jours, mare7ba bikoum, chez Docteurho point com...

Docteurho com..plètement taré!

فرشي الترابُ

Par Robin Des Blogs :: 05/01/2007 à 14:12 :: Docteurho

فرشي الترابُ


فرشي الترابُ يضـــمني وهو غطــائي

حولي الرمالُ تلفني بل من ورائــــي
واللحدُ يحكي ظلمةً فيها ابتلائــــــي
والنوُر خطَّ كتابهُ أنسي لقائـــــــي
و الأهلُ أين حنانهم؟ .. باعوا وفائــــي
والصحبُ أين جموعـهم؟ .. تركوا إخائي
والمالُ أين هنــــــاؤهُ ؟ .. صارَ ورائــي
والاسمُ أين بريقـهُ بيـــن الثنــــــــاءِ؟

هذي نهايةُ حالــي ... فرشي التــــراب

والحبُ ودَّع شـــوقهُ وبكى رثائـــي
والدمعُ جفَّ مســـيرهُ بعد البكاءِ
والكونُ ضاق بوسعه ضاقَ فضائـــي
فاللحدُ صار بجثتي أرضي سمائـــي

هذي نهايةُ حــــالي .. فرشي التـــراب

والخوفُ يملأ غربتـي والحزنُ دائــي
أرجو الثبات وإنــــهُ قسمــاً دوائـــي
والربَ أدعو مخلصــاً أنتَ رجــــــائي
أبغي إلهـي جنـــةً فيــــها هنائـــي



Bonjour tout le monde, hier soir, en faisant du zapping, je suis tombé sur la chanson dont vous avez lu les paroles. Je ne sais pas, mais depuis, je ne vois pas les choses du même angle, enfin si je peux le dire ainsi. Je sais que la mort est une évidence et qu'on en a vu (les hommes) des gens aller dans leur dernière demeurre, mais là j'avoue que c'est un peu différent pour moi. Je ne vais pas trop en dire, les mots sont très éloquents, d'ailleurs si vous voulez voir le clip c'est ici.


Docteurho futur mort...

L'autre bout de moi!!

Par Robin Des Blogs :: 06/12/2006 à 12:47 :: Docteurho
... C'est derniers temps,  je  me sens très différent, et bizarrement différent du bon côté ( la nouvelle cravate qu j'ai acheté y est peut etre pour queelque chose), mais après tout, tout de même et bien que je me sens dans un état de "jmesensbien", "bikhééééér" dirait l'autre, il m'arrive de tergiverser pendant des moments précis, genre quand je fais quelque chose que je suis sensé faire d'une manière (comme à l'accoutumée), et que je me surprenne à la faire autrement.. Je marque le stop, --- je sais pas si vous pouvez voir le feu alumé derrière, mais il est bien là j'vous assure!!-- et je me demande si j'ai bien agi ou pas. L'envie d'investiguer me passe, aussi rapidement que file le bdget de l'etat marocain devant le parlement ( avouez que je suis fort en métaphore!!), et je reprends le train train habituel (pas tant que ça finalement)!!!!
Vendredi dernier, a été une journée très spéciale, puisque j'ai découvert le sens de tout ce qui m'arrive. Ma douce moitié est partie passer le week end chez ses parents (pas que le week end finalement, elle est toujours signalée absente à la cuisine---Ouais ouais, je suis un matcho et alors?), et je me suis, donc, retrouvé seul, face à ma propre personne, à faire de chose que je ne suis même pas sensé imaginer dans les plus pires des cas ( je sais je sais, on peut pas dire "plus pire" mais c'est MON texte et j'en fais ce que je veux!!)....
Après quelques heures de tfarchikh sur la play station, et après avoir échoué à battre joe Haigachi dans Tekken3, je me suis décidé à faire la cuisine.. Certains habitués, penseront que j'ai préparé un FSG, mais en bon petit cordon bleu, j'ai réalisé une prouésse et le resultat fût une folie gamila de pommes de terres, de courgettes et 20 dh de viande de boeuf ( pas si boeuf que ça!), un vrai régal..
Vous allez me dire, qu'est ce qui est bizarre dans tout ça yak? Perdez pas patience; ça vient! Après le repas, j'ai suivi à la lettre les conseil de ma femme, et j'ai fait la vaisselle, avant que le phénomène post digestif, qui consiste en une bonne clope et un marmottage intensif ne se déclenche... Et là, à peine , eus-je commencé à m'affairer, croyez-le ou pas.. j'ai entendu une voix interne, une expression qui vient du fin fond de mes entrailles, quelque chose qui est en moi mais qui n'est pas moi, un message de l'autre bout de moi.. j'ai compris que ce qui m'arrivait depuis quelque temps, avait finalement un sens, l'autre bout de moi existe vraiment, ce n'est pas une fiction.. la seule chose que je regrette, c'est que je n'ai rien pigé de ce qu'il racontait, et je n'ai pas pu lui répondre.. Je ne parle pas espagnol !!!!!
Kifach? ouais, comme vous l'entendez si bien, ma voix interne, me parlais en espagnol, une langue dont je ne comprends pas un traitre mot, sauf peut être quelques repliques de commentaire de foot quand le real marque un but... et parlant de foot, Dimanche, en regardant le match du Real Madrid, j'etais crispé comme une crèpe de deux jours, vu que les copains de Raul étaient menés au score, mais je ne pestais pas, ni n'engoissais pas pour autant.. Un miracle, qu'est  ce qui m'arrive, moi qui quand le real est dans une mauvaise passe, je bouffe mes ongles, ceux de ma femme et de la chatte aussi, je gueule comme un taré et il m'arrive même de chialer si le match se termine avec une chouha, j'était calme quoiqu'un peu coincé sur les bord, mais rien qu'un tantinet..
J'ai pas cherché à comprendre sur le coup, puisque le Real a finalement gagné 2-1 et que Ronaldo a marqué un super beau but, mais lundi matin et en me reveillant, j'ai pas trop aimé ma gueule, j'avais fait un rêve bizarre ( encore une fois?!), dans lequel, jétais dans un stade de foot, plein à caquer, je faisais la holla et tellement il y avait de monde debout, je ne distinguais pas la pelouse, je crais avec les autres holé holé holé, campeones, campeones...j'etais fou de joie, j'haletait de plaisir, et puis.. je criai Força Barça!!!!!!!.... MERRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRDEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE, je m'habillai en deux mouvement, le troisième je l'eus dehors dans la rue, le quatrième dans le taxi pour payer la course, et le cinquième fût de m'allonger sur la 7ssira du f9ih, car il y a pas de psy à eljadida, et moi j'étais décidé à foutre la bête dehors.. l'autre bout de moi, le sale con de sa race, le bouffon qui a enfanté sa mère la chienne était un fan du Barça....
Touche pas à mon REAL !!!

Docteurho trop d'cigarettes de contre bande ça zigouille la cirtouille!!

Docteurho Raflé!

Par Robin Des Blogs :: 01/12/2006 à 12:21 :: Docteurho




Hier, tard dans la nuit, où devrais-je dire, très tôt le matin, je me suis reveillé avec un mal de dent terrible qui secourait ma gueule. J'ai couru à la petite pharmacie dans les toilettes et niet, plus d'anti-inflammatoires, pas même un souffle d'aspirine pour calmer la trotteuse dans ma bouche. Ma femme essaya de m'aider en me massant la machoire en me susurant des douceurs à l'oreille, mais rien ne semblait pouvoir marche face à la techno dance qui animait ma dent.
Hop, il etait 2h45 quand j'ai décidé de prendre mon courage à deux maisn et de filer dehors pour acheter un médoc de mal de dent. 0 peine deux patés de maisons plus loin de chez-moi, cherchant un taxi, je me fait héler par un Keuf, un boulissi emmitoufé dans son manteau lourd et décidément en mal de vacation de nuit:
Moustache - Aji nta, a l'kasskita (il m'a appelé comme ça parceque je pourait un képi estampllé Real Madrid et la survette qui va avec --je suis fou du real--), fine saken??!!
Moi - Salamou3alikoum d'abord, et puis lach tu veux savoir fine saken ana? yak makayen bas?
Moustache- Goult lik fine saken, jawebni we bla felssafa ( il a dit ça tout en m'agrippant le bras droit)
Moi- Lache ma main assi lwa3er et sache que tu parles pas à un criminel, je suis un homme respectable.
Moustache- Slibe m3arassek ( il a voulu me reagripper la main mais il savait pas que je suis deuxième dan de karaté et l'esquive c'est mon truc, il s'est retrouvé avec la main tordue entre mon avant bras et mon biceps droits et mon coude qui s'appuiait sur son épaule..)
Moi- Rah goult lik, mat9issnche we hder bfommek bla yeddine..
Mon geste tout à fait démesuré dans un pays où le policier est toujours un sacro saint, eu l'effet d'attirer le 3assas du coin qui secondé par le coéquipier du poulet, me firent une prise doukkalia, à la fain de quoi, je me vis immobilisé contre la porte d'un garage...
Moustache 1- Skhoun 3lik rassek, nta bayel liya dayer chi khenza.. khrchhchhch sine mime 13, lm'arkaz
Talkie walkie - Lm'arkez fel'stima3..
Moustache1 - Almarjou irssale sayara li il9a'2 al9abd 3la chakhs, btouhmat 3adam ta9dime lhawiya wa isti3mal l3onf fi 7a9 rajoul alamn????!!
Talkie walkie- Hal achakhs mousalla7?
Moustache1- Jari teftiche lma3ni bil amr..
Moustache2- 7el rejlike ( il a pas attendu que je lui obésisse et il a mis sa main dans ma poche pour ne trouver que la sensation de mes bijoux de famille, frustré, il essaya avec les poches du haut des quelles il extirpa un billet de 100 dh, un paquet de winston et un briquet)
Moustache1- 9elleb lih t'9acher
Je me laissai faire passivement et l'autre toujours à la quete d'une quelconque arme enfouie dans mes souliers, se décida à m'enlever mes reebok pour mieux palper mes pieds palmés!
Moustache2- Ma3andu walou hna!
Moustache1- Al marni bil amr ghayr mousalla7
Talkie Walkie- 3olim, sayyara fi tari9iha ilayk sine Mim 13!
Moustache 1- daba a wlidi, ghadi nwerrik achnou hiya slaba. Dayer liya brisse-li hna, daba tchouf l'mok!
Je n'ai pas répondu et je pensais déjà à ce que j'allais faire une fois au poste, mon sourire me trahit, et l'autre de m'envoyer sa main en pleine face..
Moustache2- ( après m'avoir gifflé) mad7akch mnine yahder m3ak chaf fhemti azza....??
Moi- Makayen bass, zid dreb si tu veux, nestahel//
Moustache1- Sed fommek wa weld l'9a7.... yallah!
La voiture arriva, on me mit dedans menottes au main, comme s'il s'agissait de pablo escobar, je découvrit un autre moustache, qui me palpa les poche lui aussi en me posant les questions habituelles..
Moustache3- Chareb?
Moi- Non!
Moustache3- M9er9eb?
Moi- Non!
Moustache3- 7esslouk katchefer?
Moi- Non!
Moustache3- Zam....
Moi- (dans mes pensées yezm.. bak ma yebra ya lkelb) Bent lik 3liya 7alet zam...??
Dans l'wachma, il yavait 3 filles, 2 mecs et un mikhal qui a été rafflé parcequ'il fouinait dans les poubelles de l'usine pfeizer, sans doute, on le soupçonnait de vouloir développer une arme bactériologique, surtout qu'il était barbu en plus...
Moustache1 était devant, et il racontait au chauffeur comment il m'a bloqué lorsque j'ai essayé de lui faire du Karaté...Sans scrupules, il lui racontait exactement ce que, MOI, je lui avait fait, mais dans le sens inverse!
A notre arrivée au commissariat central, on nous fit déscendre et moustache1, me somma de m'ecarter du groupe en me tirant par les menottes:
Moustache1- Zid lmok nta lehna!
Je le suivis dans un bureau où trônait un officier, la trentaine, ébouriffé, clope aux levres et au regard dur.
Officier- Ach dar hada? Achnou dayer nta? ( en s'adressant à moustache et à moi en même temps, il semblait décidé à ne pas perdre son temps, ni sa salive!
Moustache1- Hada a chaf, kan kaydour fe chari3 we ban liya b7al ila kan baghi yesre9 tounoubilate, we mnine tlebt lih lacarte bgha yedrebni we yehreb..??!!!!!!!!!!
Officier- Wa s7i7 m3a rassek, Lach drebti chaf?
Moi- Même si je vous dit la verité, vous n'allez pas me croire, alors pourquoi me posez-vous cette question monsieur le commissaire? ( j'ai fait exprès de parler en français pour gagner des points et surtout le droit à un coup de fil ou autre avantage)
officier- ahain; tu frances bien! Achnou kaddir fe7yatek?
Moi- Je suis cadre commercial chez Maroc telecom!
Officier- Kayen chi dalile 3la had lhadra?
Moi- oui, si vous me permetter d'utiliser votre téléphone, je vous le donnerai!
Officier- telephone? Y a pas de téléphone, katss7ab rassek fmirikane?
Moi- Dans ce cas, permettez que j'utilise un téléphone public!
Officier- Lemmen bghiti t3ayyet?
Moi- L'madame; tjib liya mes papiers!
Officier- Mjewwej?
Moi- Oui, alors je peux?
Officier- Tfeddel!
Il fit signe à moustache de m'oter les menottes, qui s'executé vite fait. j'ai prix le combiné ( je n'ai pas frotté mes poignets comme dans les films, quoi que j'en avais envie!), tandis que l'officier me demanda de dicter le numéro.
Trois sonneries, et ma douce moitié répondit:
Elle - Allo
Moi- Oui, ana hada, choufi, réveille Abdelkrim (mon voisin et ami), donnes lui mes papiers, mon téléphone et dis lui de me rejoindre au commissariat central de la police. surtout de n'inquiete pas et  ne me pose pas de questions daba, je t'expliquerais plustard!!
Elle- Chnou kayen khle3tini, ach kaddir temma?
Moi- Stp j'ai dit pas de questions, fais ce que je te dis et tout ira bien.
Le coup de fil terminé, l'officier me demanda ( sèchement) d'accompagner moustache au coin des détenus en attendant mes papiers...
Moustache, m'installa au milieu de plein de jeunes gens, les gars d'un côté, les filles d'un autre, et me somma de me tenir tranquille, taychoufou ach ghaydirou m3aya..
Mon premier geste, fût d'allumer une clope, un geste qui généra automatiquement des ( ara nekmi m3a a dreyef ou a real madrid ( mon jogging frappé aux couleurs du Real me servait d'identité à présent..).. Je tendis des clopes aux demandeurs, cad tout le monde, ce qui eût raison du paquet, et la conversation s'engagea..
Détenu1- Khouya, dima real, makayen ghir rebbi we robinho!
Moi- ça ouais mon pote ( dès qu'on me parle du real, j'oublie automatiquement mes peines, je ne sentais plus ma dent et semblais bien me plaire dans l'bni9a) Real hiya lmedrassa!
Detenu2- Wa noudou, lbarça hiya lfer9a, ronaldinyou makayench b7alou!
Detenu3- Wa la barça la real, koulchi tkharmize, raja lefraja!
On a palabra comme ça autour du foot, pendant une demi heure ( je pense), quand soudain, moustache apparût à la porte:
Moustache1- Lkasskita, noud aji!
Je le suivit et vît ma femme et mon ami abdelkrim qi m'attendaient plus loin, ils vinrent vers moi et avant qu'ils ne me mitraillent de questions, je lançai:
Moi- araw tilifoune we l'beztame
Moustache1- Ara lacarte!
Ma femme me tendit le porte feuilles et le gsm, je sortis ma CIN et ma carte professionnelle, et dit à moustache:
Moi: machi nta lemmen ghadi ne3tihoum, tanemchiw 3and lcoumissir!
Moustache1: Zid!
Dès qu'on a franchi le seil du bureau du commissaire, ce dernier, tendit la main, ayant aperçu mes papiers.
Officier- Humm.. Riad machin, cadre tatataittatatii.. hadchi besse7 idan!
Moustache1- cadre wella machi cadre, khassou ykoun m'2addeb
Moi, et comme si j'ai attendu tout ce temps pour jaillir de toute ma puissance reletionnelle, je composais un numéro sur le postable et lui dit sur un ton moqueur:
- Daba, 3ad ghadi nchoufou chkoun fina elli mrabbi we chkoun li ma mrabbich!
Officier- Tu appelles qui?
Moi- Vous allez savoir!
Mon correspodant décrocha, revéillé par mon coup de fil, me sauta à la figure, ayant reconnu mon numéro qui s'est affiché sur son tel..
Correspondant- Amalek 3la had te3yita? keski s'passe?
Moi- Bonjour, ssi ..... ( je ne pourrais pas citer le nom de la personne par égard à sa notoriété).. je m'excuse de vous déranger par une heure si tardive, mais il se trouve que je suis détenu au commissariat et qu'on m'a humilié et violonté!
L'officier me somma de raccrocher à l'ecoute de mes paroles, mais je n'en fit rien, je racontais toujours mon histoire quand mon correspondant me dit d'obéir et de raccrocher en attendant qu'il fasse le necessaire.
10 minutes passèrent. Des minutes où l'officier me rappela que mes accusations étaient dangereuses et qu'il s'en foutait de qui je pouvais appeler et le tralala. Moustache, lui, me fit comprendre que le cinema du coup de fil était démodé et que je ne pouvais pas m'en tirer comme ça!
Lorsque le téléphone de l'officier sonna, j'eus un grand sourire aux lèvres, un sourire qui s'accentua au fur et à mesure que l'autre avalait ses paroles et semblait balayé par une foudre verbale..
Officier- N3am ass; iyeh rah hna..walakin, n3am ass, rah magalinnach belli...Wakha n3am ass, safi n3am ass!
Après avoir raccrcohé le combiné, il se retourna vers moi et moustache et explosa dans la gueule du denier :
officier- Mal rabbak azza... katjib lina ghir sda3, wach 3rafti chkoun lli 3ayat liya daba a wjeh z... ??Safin, tsalaw chmakriya men leblade, wellitou 7agrine 3la wlad nass! ( je suis devenu un weld ennas aussi rapidement qu'un clien d'oeil, merci assi lkoumissir )
Moustache- N3am ass, bach ghadi n3arfou, rah...
Officier- Sed fommek a lekh... we chouf daba ach ghaddir m3a rajjel, bous lih rassou wella mout m3ah, ana machi sou9i..
Je ne vais pas vous raconter ce qui s'est passé par la suite, ce n'est pas la peine d'en parler. Il vous suffit de savoir qui j'ai été ramené chez-moi en grandes pompes, et dans la voiture du commissaire en personne. Tout ça pour une histoire de testostérone policière mal dosée, des keufs qui sont toujours loin du concept sécuritaire qu'ils sont sensés representer.
Il n'en serait rien de mon histoire, si ce boulissi, m'avait salué dignement et demandé mes papiers dans un langage courtois, j'aurais été confus d'etre en écart par rapport aux procédures et je l'aurait prié de m'accompagner chez-moi, à quelques 100 mètres de là où tout  a commencé et j'aurais même pu lui offrir un café, le temps qu'il contrôle ma CIN...


Docteurho Brossez-vous les dents!


Empty time at work!

Par Robin Des Blogs :: 23/11/2006 à 19:32 :: Docteurho
Bellotte et rebelotte, transhumance perpétuelle entre mes deux pôles,j'oscille comme ça depuis que je suis 
incapable de voir devant moi.. je me frotte les yeux, écarte les paupières au maximum et tout ce que je vois
c?est le bout de mon nez, inéluctablement ancré, il ne change pas, nebouge pas.. Il me nargue !! Au-delà
c'est un territoire inconnu, brumeux, froid et hostile.. Je voudrais bien remédier à cette situation, pousser
mon pas hasardeux dans ce solstice, mais ma léthargie acquise tout au long de cette ère de peur m'empêche
d?esquisser le moindre mouvement !
Soudain, un éclair me traverse la tête, une sorte de faisceau lumineux déchire le noir qui y sévissait.. et
comme une vielle machine qui reprend du service, lentement mes pupilles se dilatent, je sens la lumière, mon
cerveau s'imprègne de cette énergie et .. ça y est je réfléchis, je PENSE, donc je suis...Affamé !!
Illico presto, je mets mes membres au service de mon envie, mes bras s'empressent de se saisir du contenu du
réfrigérateur, tandis que mes yeux ainsi que mon pif, imaginent déjà le rendu et l'odeur du plat que je vais
préparer.. Et là je m'arrête un peu, pour faire exploser une grosse bombe que personne n'a jamais osé
amorcer.. Pendant que je préparais mon met, je pensais un filet de saumon grillé, mariné dans une sauce
hawaïenne agrémentée d?huile de soja.. mais à la fin de ma prouesse culinaire, j'ai regardé ma poêle ébahi ! Il
y avait une omelette chétive, obstinément jaune doré, un peu brûlée sur les bords.. Filet de saumon grillé ? Je
ne sais pas si je puis me mentir cette fois !
Mais attendez un peu.. Tout le monde sait que le saumon fumé est de couleur.. Saumon.. mais jamais personne ne m?a décrit un filet de
saumon grillé ! Pourquoi est ce que sa couleur de serait pas jaune doré, un peu brûlé sur les bords ? Cette
pensée me traversa la tête à la vitesse de MATRIX, ( parce qu'il est prouvé maintenant que celui là est beaucoup
plus rapide que la lumière.. [Voir Matrix III], je gonflai mon torse et je regardai mon omelette avec des airs
dignes de ZEUSS rassasié de ses, divins, ébats amoureux avec ERA et qu'il décide du sort d'un mortel de l'olympe : « Tu Seras,
Filet de Saumon Grillé ! Point Barre ! »
Du temps est passé, beaucoup de temps selon les Japonais dont un représentant moyen, aurait pu résoudre
une équation de mathématiques quantiques, ou créer un logiciel capable de détecter les col-baiseurs dans un
bus, ou autres pendant les 30 minutes que j'ai gaspillées à penser bêtement à comment allais-je servire et
manger mon Filet de Saumon grillé !
J'avais une préférence pour un couvert double pièce avec fourchette et couteau spécial poisson, mais en bon MAGHRIBI, je n?arrivais pas à me
convaincre tellement mes deux têtes (pour ceux qui ne sont pas au courant, prière se référer à mon manuel
d'utilisation, page 252451) se tiraillaient dans leurs sens, respectivement, inverses. Ana je disais ok d?accord, va pour THE
FRENCH DINNER, et lui ( docteurho) pensait, avec une nostalgie du bled attisée au maximum, à plonger ses phalanges
dans la poêle, armées d'une bonne croûte de pain, pour extirper le maximum de délice de ce fameux FSG ( bon
je ne vais pas m'user les doigts pour écrire à chaque fois Filet de Saumon Grillé, alors quand je dis FSG
c?est automatiquement ça.. Clair?!! ..
Finalement, le destin en a décidé, autrement, de la façon dont j'allais manger ce succulent repas..
En fait, je ne l'ai pas bouffé le FSG, je l'ai donné à, 3aynous, mon vieux chat aveugle ! Lui, il ne s?est pas posé
trop de questions, en deux temps trois mouvement, il goba le FSG, se lécha les babines en guise de toilette et
s?en alla vaquer à ses occupations de chat aveugle !!
Attendez un peu là! Qu'est ce que fait un chat privé de vision de sa vie? Comment réussit-il à survivre et à être toujours aussi normal
qu'un matou normal? Mettons que, pour se nourrir, il sait qu'il peut compter sur moi, son fournisseur en FSG, entre autres, et
en eau potable, que, pour chier, il est facile pour lui d'atteindre les toilettes publiques félines, alias le
jardin.. Alors, comment diable arrive-t-il à faire des chatons à Frikkissa, mon autre chatte ?!!! Comment arrive-t-il à
ajuster la visée de son dard ?!!
J'aimerais bien savoir ça !! Fichtre !! Ou lala, j'ai oublié un truc vachement important, il y a un
très bon film qui passé sur TPS STAR ce soir ( la rime est involontaire), je dois y aller, mais n'ayez aucun
crainte chers, ange de droite et de gauche, je vous raconterai le reste plus tard.. Au fait, Ange de droite, ton
auréole est quelque peu tordue, vas voir AZIZ le tôlier, il fait de super bons prix, il m'a soigné une grosse
bosse sur ma HONDA pour 800 Dirhams.. !


Poste Standard:

Toute ressemblance avec des prosonnages ayant vécu ou vivant encore est franchement voulue.. tant pis!
Merci à la direction régionale de Maroc telecom pour m'avoir donné le pc et la connexion gratuite.
Les costumes des acteurs et les dialogues ont été l'oauvre d'un mec que tu connais pas..
Aucun animal n'a été blessé aucours du tournage de ce billet sauf l'animal en moi, et là il va un peu mieux si ça peut vous rassurer.
La bande originale a été piratée sur un CD d'un mec très connu.. et alors???
JE m'en fous si ça te plais ou pas.. cher lecteur!
Et merde à celui qui à tout lu!!!

Docteurho... Disjoncté!

The Doukkalian Job!

Par Robin Des Blogs :: 13/11/2006 à 12:55 :: Docteurho

7h00 du matin, je sors de chez-moi direction le centre ville pour prendre un café et lire les journaux en attendant de prendre mon service à 8h30. Mon choix, s’est arrêté sur un café renommé sur une artère réputée par son affluence, je me suis dit que ce serait l’occasion de petit-déjeuner (je sais le verbe n’existe pas, mais bon, vous avez pas le choix, c’est mon billet !!!!!!), en analysant la composition matinale des badauds... Des badauds tu parles !! A 7h10, la ville était toujours entrain de bailler, sans-doutes, n’arrivait-elle pas encore à cuver les centaines de litres de boissons, pas très islamiques, déversées, tout au long de ce week-end 3idal (za3ma diyal l’3id). Tan-pis me susurrais-je, faisons de la lecture, l’effet de RACHID NINI sur la rétine vaut bien celui d’un bon café et de quelques Winston ? « Hé mais ho mais houuullllla !!!! Vous-vous prenez pour qui ??? Le journal, ce ne sera pas disponible avant 8h00, les cigarettes, je peux vous en vendre de détail, mais que des marquises rescapées d’hier soir... » M’assomma un gardien de nuit, assommé, lui-même par le grésillement d’une radio, post-contemporaine, qui annonçait 7h30 sur les ondes de MEDI1...

Je me mordis les doigts de ne pas avoir consenti à prendre mon F’tour, chez-moi, devant ma télé, avec ma femme, avec ma chatte, avec ma télécommande... Et me résignais à subir cette affreuse affliction qu’est de « lounger » dans un café, sans avoir le plaisir de mêler la douce senteur du tabac à l’odeur de l’ancre qui émane d’un bon journal...

Mais comment est-ce possible ? Comment peut-on accepter de voir une telle aberration sans réagir ? Pourquoi est ce les commerces stratégiques qui ne sont pas disponibles à l’heure où il le faut, et chassent les mouches pendant beaucoup d’autres ?

J’avoue que je n’ai pas réussi à trouver de réponses, j’ai ruminé ma frustration et décidé de regagner le boulot armé d’un café à emporter et résolument marqué à vie par cet événement !
Voilà, il est 11h12, je n’ai pas encore lu le journal et je vais le lire dans quelques instants... dérogation délibérée aux règles de la déontologie du travail... cela s’appelle the doukkalian JOB !

Darha Le3dou ..Darha tani !!!

Par Robin Des Blogs :: 16/10/2006 à 20:46 :: Docteurho

Décidément, il y aura toujours le jour d'après, pas celui du film américain où l'on voit le désastre naturel du dérègement climatique et le tralala qui s'en suit, non mais bel et bien le jour d'après le Blogo-Ftour.. Je n'y ai pas été, et je regrette vivement mon absence justifiée tout de même...

Décidément, le jour d'après, sera à gôut de ce dimanche après-midi où j'ai eu envie de fumer tout un paquet de cigarettes nonobstant le ramadan et encore moins le fait que je suis en sevrage tabagique depuis plus d'un mois..

Décidément, je n'aurais plus ma tasse habituelle au café du net, chez l'ami des Habous, juste parceque qulqu'un a décidé de trop en dire durant une journée qui avait déjà mal commencé comme dit l'autre.. Mais de quoi s'agit-il au juste a drari ??

"Wa darha le3dou, darha  tani!!! " Ma grand mère, L'7ajja est connue pour ses exclamations à vous couer le souffle et vous figer le sang dans les parties intimes du fort de sa voix et surtout de toute la douleur que prend la réplique... En s'égosillant de la sorte, tout le monde, a su qu'il y avait pépin dans le fruit.. le fruit interdi ou pas, le pépin était là...

Je me suis vite souvenu de la dernière sortie médiatique de L'7ajja, et j'ai accouru dans la salle MEDIAS, le living room; bit leglass en français, pour voir si Zidane avait encore une fois décidé de se faire remarquer... mais non; même que pas du tout... Dillemme dans la place!!!

Les occupans légitimes ou pas de la maison, se sont vite amassés et constitué un rond autour de l'éicentre du séisme qui a bien enregistré quelque plusieurs grades sur l'echelle de décibel... entre le bruit de bris de glaces dans un hammam vide et mohammad qui répare son toit de zink en plein milieu de douar Grand kanyon..( avec le taux d'immigration DV program, on finira par vivre cette scène..); l'egosillement de l'7ajja ressemble plus à un téléphone portable qui sonne faux la 3aloua en plein milieu d'un prèche du vendredi...

Les premiers arrivés sur scène, ont vite compris que c'etait du sérieux et que l'7ajja etait bien prise d'une douleur légitime...

Entre le patio qui mène au living room, et le coin cyber-atay de L'7ajja ma grand mère, je me tenai debout, dubitatif et surtout faché car reveillé en plein milieu du dimanche après-midi par une mémé qui joue la comédie pour rompre le jeun avant l'heure.. za3ma je suis mrida we darha biya le cycle quadri menstruel post ménopause!!!

--Moi : Watti noudi al7ajja, hadchi li kaddiri fih rah 7ram !!

--- 7aJJa: Sir lay yen3el t9acher jeddak, ( l'autre grand mème que j'ai pareque j'en ai deux..) malek l9iti yeddi fi jibek ?

--Moi: Non, mais je sais ce que tu trames et je vais pas me faire avoir..

----Les Autres: abellati qu'on sache be3da ce qui se passe ?? Yak labass a l'7ajja?? What's the matter with you ..?

---- 7aJJA: Oh My Dear mother ( ammiti 7ninti), Mecha ( il est parti) et il ne reviendra peut etre pas.. Il a dit qu'il va revenir, mais je le connais.. Il va pas le faire!!

--Moi: Wow! Une première! Pour une fois c'est un mec qui te plaque a l'7ajja et c'est pas toi qui l'envoie sur les roses!!

---7aJJa: Nta tais toi espèce de docteur nemm!! Tu comprends rien à walou et tu te crois za3ma hyper intellijou..; Wa rah fik l'jou we ma3aye9ch !!!

---- Les Autres: alors quoi l'7ajja ?? qu'est ce qui se passe ??

---7aJJa: c'est une grande perte pour l'écounoumi natiounale, pour l'culture nationale, pour l'equipe nationale et même pour la sureté nationale.. Il est Paaaaaaaaaaaaaaarti !!

---Moi: Qui est parti ?? Me dis pas que c'est un remaque de Zidane!! Il est parti ouais; mais pas plus loin qu'à l'arabie saoudite.. il fait sa 3omra comme tout milliardaire ramadanisé !

--- 7ajja; non , c'est pas zidane, c'est un autre de mes amis, un blagueur, un tireur, un sa-tireur, un cieur, un raleur, un bel homme, un re-bel homme, un bon-homme, un mobile-homme, un habile-homme, un presque-sur-homme, un meneur-d'hommes..!

--Moi: Me dis pas que Laroussi se barre.?!!

---- 7aJJa: Me dis pas que tu le connais ptit loubard?!!!!!!

--Moi: Sisi, je le connais ce vieux pétard!

--- 7ajja: Et tu ne verse même pas une larme, sale ignard?!

--Moi: Pourquoi devrai-je, est-il malade par hasard??

---7aJJa: Temred ma tebra, besmellah 3lih min koulli darar..

--Moi: alors quoi?? qu'est ce qui nous vaut cette fanfare..??

L'7ajja n'a pas jugé indispensable de me répondre à la question; les autres moins cultivés que moi et ma séniore mémé se déinteressairent de la question et me voilà quelque heures plus tard, entrain de fusiller des ennemis fictifs, à essayer de leur planter mon dard, incapable de définir mes sentiments.. Suis-je juste ému, ou vachement en collère?? Suis-je entrain de vivre un autre tournant de ma vie??? Silence Radio!!

Au infos du soir, On annonçait que L'7ajja Fatima Zaïm a encore une fois, franchi le mur du son et atteri, cette fois pas loin de ouled haddou, à la recherche du dernier maillot de son idole.. Il ne porte ni numéro ni dossard, il n'est pas très revenchard, il ne veut surtout pas de bagarre ( trop occupé à astiquer son 4X4), il joue seul et parfois en équipe, pourtant il pratique un sport collectif; il a des amis partout et partout ses amis l'ont ..dans le pif!! il perd ses lunettes autant que je perds de cheveux et malgrè tout ça il garde une acuité de carnacier; une vue imprenable sur la bétise comme il dit..Une vue qui lui permet de Viser loin et... SATIRE SUR TOUT CE QUI BOUGE... moi je l'ai lu: çA TIRE SUR TOUT CE QUI BOUGE!!

 

7ajja à son retour, est allée faire la vaisselle et on l'entendait chantonner :

 

" WA KHOUKOUM AAAHH, WA KHOUKOUM A LEBNATE

  WA KHOUKOUM AAAH 7ET S'LA7 WE MCHA YESTARA7

WA KHOUKOUM AAAAAHHHHHH"""

 

 

 

Elle est revenue ...!

Par Robin Des Blogs :: 05/09/2006 à 10:13 :: Docteurho

Quand ce matin là, j'ai embrassé le premier rayon de soleil qui est venu chasser les angoisses de ma dernière nuit blanche, j'ai senti un brin de douceur inhabituelle, dans l'air! L'été est à son agonis, je me suis dit, et la brise du matin reprend petit à petit sa place au menu du jour... J'ai démarré ma voiture et avalé des centaines de kilomètres, alors, sans me soucier de quoi que ce soit, ne pensant qu'à elle, ne vibrant que pour elle...

Je suis arrivé, elle était là, et je fus surpris de découvrir une autre femme, une femme qui ressemble beaucoup à un portrait que j'ai toujours mal peint de mon amoureuse la pieuse!

Avalant la pluspart de mes mots, balbutinant et surtout haletant devant tant de beauté, je regrettai mes franges coiffées pour l'occasion, ma tenue un peu ébouriffée et mon carton de pâtisseries froissé par un coup de frein à quelque feu rouge bondé!

Elle était là, toute belle, toute fraiche, comme une rose baignée par la rosée de plusieurs matins anchantés, radieuse comme la pleine lune d'une nuit d'été, une femme accomplie dans ses vêtements de fillette chouchoutée! A sa vue, je n'ai pas pu m'empêcher de refouler un flash, une image sombre de toutes les souffrances que j'ai pu lui infliger..et pourtant, elle est là, à la porte, placide, avec un regard ni dur ni tendre, juste un regard inquisiteur, perquisiteur...Elle ne m'avait plus vu depuis presque 5 semaines, ai-je changé?

Je ne saurais décrire ce qui est survenu par la suite, je ne saurais parler franche langue car je suis bien trop ému pour pondre le verbe objectif, cependant, je n'oublierai jamais que ce jour là, j'ai vu ma femme comme lors de notre première rencontre..Un vrai amour! Et je découvre, je réalise que je n'ai jamais fait de choix dans ma vie qui ne soit pas contestable, sauf mon mariage. Je m'aperçois, après ce long recul, que j'ai de la chance, beaucoup de chance d'être le mari de cette femme.

Elle est revenue, et avec elle me reviennent toutes le belles sensations de la vie, toutes les petites chose du quoditien qu'on omet de valoriser mais qui comptent gros lorsqu'on ne les vit plus. Elle est revenue,  avec  un autre brin d'espoir, une nouvelle page blanche, sur laquelle j'écrirai au verbe pondéré, toutes les phrases que j'ai nacré de ma langue de bois.

Elle est revenue, et je me rends compte que je l'aime bien plus que je ne le pensais. Elle est revenue, et je lui sied moins qu'avant, car je la vois d'un autre oeil aujourd'hui, un oeil religeusement adorateur! Elle est revenue, pour me prouver une réalité que je n'ai jamais eu le courage de m'avouer:" il n'est d'homme heureux qui ne pense deux fois avant d'agir, qui ne creuse la roche pour offrir, qui n'aime , aime encore mais n'ose jamais le dire..."

Et si j'etais vraiment un Docteur??

Par Robin Des Blogs :: 11/08/2006 à 15:10 :: Docteurho

Décidément, je me sentirais toujours en manque car je ne me rassasies jamais d'histoires à raconter. Il y'en une, très particulière, celle d'une T'biba qui me fais regretter de plus en plus de ne pas avoir été médecin comme Houda ma camarade de classe en CP.. à la question ; que veux-tu devenir qd tu seras grande? elle répndait toujours, "ze veux devenir Médecin", dans son français zozottant et parfait ! Moi je disais, "Direceteur de Banque!", carément!! Ouais!

En diffusant la question à la meute de chnapants,le prof se retrouvait avec un petit village, du style patelin-land, qu'on voit dans les films américains ou français, où tous les habitants sont uniques en leurs genres. Ainsi, outre le seul banquier, l'unique boulanger, la célébrissime crèmière, le cordinnier solitaire, le dernier maréchal férrand, moul zerri3a??,  il y n'a qu'un médecin, généralement généraliste mais, aux yeux de tous plus compétent que goerges clooney... Quoi?! Georges clooney n'est pas médecin? Foutaises! Il l'est comme Stalone est à la fois boxeur, officier solitaire de l'armée et chauffeur de camion poids lourd de ces week-ends. Bruce lee est mort musulman tout comme la mère de Michael Jackson est marocaine, plus précisément de kenitra, et bob marley a écrit une chançon pour les guerraba de LABITA, un coin tt près de 7allouf land ---http://manal.over-blog.com--- ... basta!!

Ce truc de médecine, me revenait assez souvent, comme aujoud'hui, et je me demandais quelle aurait été ma vie, si au lieu de vendre des téléphones portables à des demeurés --capables de te baptiser un téléphone pour lequel des millions de dollars ont été depensés en frais de marketing, dem3a, sabouna, vega (pour tous les portables à clapet)---, j'étais un vrais Docteur, peut importe la spécialité, mais docteur we safé! Tiens, la meilleure et que du temps de la faque, j'allais de temps en temps, taper l'incruste dans les amphi de médecine. J'avais le look en plus, cheveux plaqués au gel, lunettes de circonstance ( empreintées à un ami féru de vers à protection), et un français que certains de mes potes m'enviaient (williiii ..La grosse tête!!). Oui, j'ai même plein de pages sur mes cahiers de cours qui portent les traces de ces passages. Aussi, à la lecture de mes notes de cours, vous pouvez passer très facilement de l'histoire de la pensée économique à des bribes d'anatomie humaine.. et oui, j'ai assisté moi aussi à un cours de pièces détachées d'homosapiens!

Aujoud'hui même, des fois quand ma femme ou quelqu'un de ma proche famille souffre de quelque chose que je connais parfaitement, je ne me surprends pas à utiliser un jargon parfaitement correct pour expliquer les pathologies. Des fois, je m'amuse à comparer mes connaissances, non sans attirer son sourire, avec le médecin qui m'osculte pour un truc ou un autre.. Za3ma wejhi 9asse7 bel bien et je m'adore comme ça!!

Ah! J'ai failli oublier, au départ, ce post devait être un commentaire sur le blog de manal, et ça ne devait pas ressembler à ce que je suis entrain de dire là. Quelque chose s'est réveillée, et m'a obligé à pondre cette note, un besoin de m'extérioriser? J'ai des secrets à confier? Poussible que ce soit le cas! Tout ce que je sais moi, c'est que rien n'égale ces instants où, tout en écrivant, je vous imagine tous devant moi, entrain de lire de l'autre côté de l'écran.. En parlant de l'autre côté, faites pas la foule, j'aime pas le mélangisme moi. Sef diyal rjal et sef diyal le3yalate s'il bou pli, y'en aura pour tout le monde...

Pas d'accord !!!

Par Robin Des Blogs :: 07/08/2006 à 21:48 :: Docteurho

Il y a trois manières de faires les choses: la bonne manière, la mauvaise manière et la manière militaire sans doute la plus claire et directe qu'il soit... c'est à dire qui n'a pas froid aux yeux... J'ai choisi donc d'en faire autant que GI joe et de tirer sur un certain tas, sans détourner ou déformer mes propos, sans maquiller les vérité...Sans rancune!

J'ai pas mal lu certaine presse qui se veut libre et surtout laïque, une presse dont j'étais épris un certain temps mais qui ne veut plus rien dire pour moi lorsqu'elle aborde quelques idées dont elle n'a pas encore saisi le sens..

Encore une fois, je tombe sur une "artiste" très douée du verbe, qui s'affaire à chambouler les idées de milliers de femmes au maroc après s'être bousillé le crane à coup d'idéologies creuses et de charlatanisme intellectuelle qu'elle appelle non sans vergogne: de la littérature ou qu'en sais-je???

La H'chouma est notre fierté mademoiselle, la virginité c'est un don de DIEU comme tout autre don qu'il t'a fait et dont tu devrai faire bon usage, le mariage traditionnel comme tu l'appelles est la seule forme de mariage qui ait de valeur à mon sens... demandes à tes parents, tes grands parent aussi, pourquoi eux sont arrivé à mener la barque ensemble pendant plusieurs décénies sans problèmes à l'heure où la moitié des couples "modernes" se tournent le dos aussi facilement que 2 mois après le premier coït faute de confiance, faute d'amour, faute de Hechma justement. Le mariage traditionnel que tu traites de "forme de prostitution", mademoiselle est la seule forme de chasteté possible, en dehos des batiffolades amoureuses hors carde que tout le monde et toi même appelez faire connaissance.. Qui de qui se prostitue là??

Je m'excuse si je choque mais telle est la vérité! Oh mais je vous vois, à plusieurs même me traiter de radicaliste, peut-être même d'integriste ou de terroriste pourquoi pas car forcément je le serai à ces yeux qui voient rouge lorsqu'on ose parler de valeurs et de religion... Mais n'ayez crainte, je compte bien assumer mes propos et tant que j'y suis à mener une guerre s'il le faut, non pas à la recherche d 'une quelconque gloire, non!

Je suis là pour remettre certains à leur place, ceux là même qui feront fi de mes propos mais qui n'oseront pas nier leur torts une fois un certain seuil franchi...

 

 

Who is Docteurho ??

Par Robin Des Blogs :: 15/05/2006 à 11:56 :: Docteurho

Depuis quelques temps, pour ne pas dire presque un mois, je suis redevenu célibataire, car j’étais marié, mais n’allez pas penser que j’ai divorcé ou quelque chose comme ça LAH YESTER non ! Je suis toujours marié ?!!! wé wé TKHARBIK HADA !!
Je m’explique ! Il y a ma femme qui est allée s’occuper de ses petits frères, puisque sa tante a accouché. Et comme y a personne qui peut jouer la Mama de service, chez ma belle mère, quand celle-ci est pas là (hitach elle est partie s’occuper de sa sœur qui se trouve être la tante à ma femme. J’vous avais pas dit ça ?!), entre temps, la grand-mère de ma femme chérie a été rappelée à Dieu (celui là même qui m’a dit de créer mon blog) lah yarhamha et lah ybarek fikoum we mamcha m3akoum bass, l’39ouba l’3andkoum we ajarakoum allah, je remercie la direction de là où j’travaille par ce même biais qui m’a donné une PE ( permission exceptionnelle d’absence) pour que j’assiste aux deux événements !
L’mouhim, certains se diront, mais pourquoi est ce qu’il nous barratine avec ses histoires à la con. J’avoue que c’est là une question que je ne peux combler puisque je ne sais même pas pourquoi j’en parle au lieu de faire autre chose, car il se trouve que je suis au boulot et que mon chef m’interdit de fumer au travail.
Je disais donc, que ça fait un p’tit bail que j’ai retrouvé la vie de zoufri, et que docteurho a resurgi de nulle part (j’adore cette expression) pour me transformer en ce que je suis quand ma ‘tite femme chérie n’est pas là. Docteurho, est un ami intime mais qui prend beaucoup d’espace, il sait tout faire à la maison, mais il a la manie de tout faire en même temps. Imaginez qu’il cuisine en même temps qu’il fait la vaisselle d’il y a 3 jours au moment même où il donne à manger aux chattes (7 en tout), sors les poubelles, nettoie le parterre, se gratte les partie intimes, fume une marquise, écoute nothing else matters, pense à sa femme, décide de soulever le couvercle de la chasse d’eau avant de faire pipi à la prochaine vidange mais ne le fais pas…Bref, un vrai salopard d’anarchiste qui n’obéit à son instinct ! En parlant de la chose charnelle, il a une folle envie de faire l’amour, mais je ne vous révèllerais pas ses intentions concernant cette question.
Docteurho, est le frère cadet de joe le romantique, mon ex meilleur ami, qui a du s’eclipser depuis que j’ai signé l’acte de mariage en ce vendredi 23 avril 2004 à 10h00 du matin, et que l’aadoul m’a demandé si j’avais donné la totalité du s’daq à ma femme ou pas encore. J’ai failli lui dire : w enta ch’ghol mok.. Mais j’n’en ai rien fait ! Joe était un mec sympa qui adorait se fringuer classe, se tapait toujours les plus belles choses de la vie (pour ne pas tomber dans les longues listes) et qui avait la fâcheuse manie de tout enregistrer par écrit, une sorte de grand registe de la vie personnel, entre autres, il avait la verve vachement poétique. J’vous dit qu’il était sympa le mec. Mais comme on dit, toute chose a une fin, et la fin de joe a été signée par 5 peronnes outre moi-même, mon gendre, ma femme, les deux aadouls et docteurho en personne. Car, même si je ne m’en rendais pas compte, celui là est né le même jour que joe a trépassé. Rebelote le truc du bébé et de la grand-mère !
Foi de y’houdi qui vient de se convertir à l’islam parcequ’il a peut de son voisin de pallier qui se trouve être un représentant fidèle de salaf-lia-man-rod-lik jihadia (pourquoi je dis je l’appelle comme ça ? eh ben pcq j’ai un ami qui en fait partie et qui du temps de la fak me devait une centaine de dirhams qu’il ne m’a pas rendus à ce jour), docteurho, endosse toutes les capes et se dit prêt à tout faire pour rendre tout le monde heureux, il n’aspire à rien ni ne projette rien, il est juste penard de sa situation de hmar we bikhiiiiiiiiirrrr, tant qu’il lui est toujours possible d’exister (potentiellement du moment que ma femme est toujours chez sa mère qui est là où vous savez) !
Je me demande, pourquoi je ne l’ai pas chassé tout simplement, et là la réponse est si facile que je vais la retarder un peu, pour prolonger le plaisir de noircir cette page. Docteurho, n’est pas un cas de schizophrénie chronique, ni moins un dédoublement de personnalité du type le matin je suis un gentil et le soir gare à vous, je suis le grand méchant loup. Non ! Il se trouve qu’il est simplement cet exutoire que tout homme normalement constitué ( j’entends par là tout homosapiens qui n’a pas encore été le champ de tir d’un f’kih 8eme dan en tlamisse), qui cherche à retrouver sa vie d’antan où il gambadais sans jamais rester attaché à quoi que ce soit (hé, les maris, vous voyez un peu ce que je veux dire ?). Docteurho, est l’ami de tous et l’ennemi de tous en même temps, car si consommé sans modération, bonjour la moudawwana et à moi les feuteuils du salon à toi le paillasson.. enfin qq chose du genre !
Je ne m’en suis pas séparé pour la simple raison que c’est lui qui m’entretient aujourd’hui, c’est lui qui ramasse mes chemise, qui torche mon derrière, qui eteint ma télé avant que je dorme et qui me reveille le matin en moins de 5 minutes, prouesse inégalée jusqu’à aujourd’hui par tous ceux qui ont relevé le défi. Et malgrè tt ça , il ne se plaint pas, il est là, attendant que je daigne lever mon derrière et partir au boulot tranquille, il m’attend le soir avec un grand sourire et ne me pose aucune question…j’vous dis pas, il est super génial le docteurho…mais il n’a qu’un petit problème, il sait pas mentir autant que je l'aurais voulu, mais ça c'est une autre histoire que je vous raconterai en temps voulu..

 

Le mariage est une institution a but super lucratif à vocations prohibitives...

Par Robin Des Blogs :: 15/05/2006 à 10:44 :: Docteurho

Tous les jours, ma chère femme ne manque pas de me rappeler que j'ai des locataires indésirables à la maison... "7ayyed 3liya le9touuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuttttttttttttttttttttttttttttttttttt!"Je vis dans un cauchemard depuis qu'elle s'est découvert cette passion: me priver de tout ce que j'aime. D'abord, c'était la cigarette au coin du feu (artificiel) devant la télé, puis ça a été le tour de celle que je fume délicieusement dans les toilettes et enfin les matous...Mais là, c'est une autre question.. Je n'ai pas encore perdu la bataille des poils.. 'faut avouer que je les aime bcp mes petites félines! Au départ, elle les aimait bien les chats, ma femme, je lui avait offert Achille, un gros européen aux yeux verts, tellement docile qu'on pouvait tout se permettre avec lui..Le pauvre n'a pas eu longue vie chez nous, il avait un gros calcul dans la vessie et on a dû l'euthanasier chez un vétérinaire ( un boucher ouais!)... Ce que j'ai su par la suite, c'est qu'il n'y avait nul besoin de tuer le chat, on pouvait le guérir le pauvre!! Il aura vécu moins d'une semaine chez-nous.. Ce sera Crislal, par la suite, une magnifique birmane, un peu agressive mais trop jolie. Celle-là, n'arrivait pas à nous encadrer, elle était tellement méfiante, qu'elle a passé tout son séjour, chez-nous, cloitrée sous la table de l'ordinateur! On a du nous en séparer par la suite quand elle nous a arrosé le matelas! Mechia Bla Rej3a ! Mimi, une jolie angora, ( voir photo) a débarqué à la maison le 30 janvier 2005, elle était le cadeau d'anniversaire de ma femme, raffinée, belle et surtout originale, elle a accroché tout le monde et elle est devenue la mascotte de la barraque! Quelques mois plus tard, elle déménagera par deux fois avec moi, elle et ces cinq rejetons, LULU je l'ai confiée à un ami qui aavait des rats dans sa boutique et qui soihaitait engager un tueur à gages ( LULU est une chatte de goutière que j'ai récupérée dans la rue le 10 Mai 2005, j'ai pas pu l'emmener avec moi par la suite, car y avait pas assez de place pr elle dans la nouvelle maison..on l'a pleuré grave la matoute..)! Mimi, a souffert tout autant que moi, de la mort de ses enfants, 4 magnifiques chatons qui ont succombé l'un après l'autre à une maladie qui les rendaient tt bleux, je les ai enterrés tous avec des larmes chaudes et un peu de papier cuisine en guise de linceul! Seule survivante à l'épidémie, SUKI, une battante, qui vit toujours avec moi, avec deux de ces demi-soeurs,j'en ai offert 3 autres, une à la propriétaire de là ou j'habite et 2 à un commandant de l'armée qui a un faible pour les félins ( d'ailleurs il m'a promis de me donner un bébé Rottweiler que j'attends toujours) , mimi-junior et bariollée( je l'appelle comme ça parceque je n'ai pas voulu lui donner un nom rikiki!), issues ttes les deux des amours clandestins de MIMI à EL JADIDA! Quand j'a déménagé la 3ème fois, MIMI n'a pas trop aimé et a formellement déposé sa démission, j'ai dû, donc aquieser et lui céder après des nuits blanches de réflexion.. Un mois, plustard, j'ai recruté un sosi de cette dernière, je l'ai appelée MIMI'OSSI, elle est super contente de trouver le gite et le couvert et moi de retrouver un remaque de mon ancienne copine... J'ai 4 chattes, aujourdhui chez-moi, je les aime toutes, mais ma femme en a marre de tout nettoyer derrière elles. Elles sont calines, douces et malignes, mais c'est fou ce qu'elles défèquent!!! Elle m'a déclaré la guerre à coup de N'guir quotidien, je mène donc de longues batailles d'où je suis sorti vinqueur, jusque là. Je ne sais pas ce que seront les suites mais je ne fléchis pas, je fait ma petite guerre, un combat sans mércie qui commence à m'user les oreilles à coups de: "7ayyed 3liya le9touuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuttttttttttttttttttttttttttttttttttt !"

 

Copyright © Il etait une fois..deux fois.. et ainsi de suite.. Robin des BLOGS.. - Blog créé avec ZeBlog